"La Gazette"


Suite de l'article de "La Gazette" du 1 er juin 2014...

LES BIENFAITS DU FROID

Notre ami, Yann LE NY des Cyclos de Saint Avé, a eu l'occasion dans le cadre d'un congrès médical de mesurer par lui-même les effets de la cryothérapie, aujourd'hui couramment utilisée par les sportifs de haut niveau notamment en phase de récupération. Il nous fait part de cette expérience très intéressante. On peut le voir sur la photo, le bain est à moins 132° !

Y Le Ny cryo
Il a testé la cryothérapie pour nous !

Le bain en eau glacée pendant l'hiver est pratiqué depuis toujours en particulier par les populations nordiques.

On lui attribue un effet bénéfique pour la santé : diminution des douleurs rhumatismales, meilleure résistance aux infections, mieux-être général et meilleure récupération de la fatigue.

La cryothérapie corps entier (CEE) a été créée au Japon dans les années 1970 pour traiter des douleurs d'origine rhumatismale ou post-traumatique puis progressivement s'est étendue au monde sportif.

Schéma bordure Sous l'impulsion du Dr Gérard Guillaume, médecin de la FDJ, une unité mobile a été créée permettant la prise en charge des coureurs à partir de 2011 sur le Dauphiné Libéré et le Tour de France, puis Giro, Vuelta et les classiques belges.

En pratique les coureurs font une séance matin et soir, voire 3 séances sur la Vuelta, de 3 mn à moins 140° environ. L'effet attendu est donc une meilleure récupération musculaire, une diminution de la fatigue et des douleurs, un mieux-être physique mais aussi psychique. Il existe quelques contre-indications médicales.

J'ai donc fait l'expérience de 4 séances, le Dr Guillaume impose à ses coureurs un minimum de 10 séances pour avoir un effet thérapeutique probant, et je peux témoigner que les sensations ne sont pas comparables avec un bain de mer chez nous à 15 ou 16° !

Schéma bordure Lors de la séance dans le « cryosauna » on est debout, seule la tête n'est pas immergée dans les gaz froids, en sous-vêtement, les pieds et mains protégés par des chaussettes, chaussons et gants. La peau doit être bien sèche et on ne doit pas porter d'objets métalliques.

La sensation de froid est bien présente voire intense mais pas douloureuse comme le bain en eau froide et on en ressort la peau sèche, léger et en forme.

Yann Le Ny

Pour en savoir plus :
- Magazine de la santé - INSEP.
- La FDJ et la cryothérapie.


"La Gazette" des cyclos de Saint Avé : un espace partagé de l'actualité du club.

E.S.S.A. cyclos - 2006-2011 © - Tous droits réservés - réalisation : JSD (Arvor Formation)