"La Gazette"


Suite de l'article de "La Gazette" du 7 janvier 2014...

La montée de Molac... facile... très facile !

Dimanche prochain nous passerons par le bourg de Molac.

Un copain du club m'a raconté : "J'ai plusieurs fois coincé dans la montée de Molac. La dernière fois, j'avais un bon moral. Je me suis mis dans la roue des meilleurs, rapidement mes jambes sont devenues très douloureuses, je ne pouvais plus parler, mon cardio frôlait le rouge, mais je me disais : "ça doit passer !... ça doit passer!... Dans un effort final à 100% de ma FC Max, j'ai réussi à basculer avec les autres, cela ne m'était encore jamais arrivé".

photo bas de Molac
La montée, c'est par là !


Que s'est-il passé ?

Frédéric GRAPPE, Docteur en Sciences de la Vie et de la Santé, entraîneur de "La Française des Jeux", et ancien conseiller scientifique à la FFC, explique dans un de ses ouvrages, que "la gestion optimale du potentiel physique, de la force mentale, et de la fatigue constitue la voie d'excellence qui conduit à l'établissement de la capacité maximale de performance chez un athlète. En d'autres termes, un athlète peut très bien avoir développé à un niveau très élevé son potentiel physique mais s'il n'est pas mentalement très fort ou s'il est fatigué psychologiquement il sera dans l'incapacité de fournir un haut niveau de performance." (1)

Il suffit d'être un peu attentif à ses sensations pour mesurer l'exactitude de ces propos. En vélo, il est en effet difficile de marcher avec le moral dans les chaussettes !

La Gazette, un brin malicieuse, estime que ce n'est pas le seul fruit du hasard si cette performance s'est produite à Molac.

La méthode Coué

Schéma bordure
En effet au début du XIX ème siècle, à Molac vivait un noble Breton, Exupère Coué de la Châtaigneraie qui eut un fils, Emile. (1857-1926)
Emile acquerra une renommée internationale, non pas à cause de ses exploits sportifs, mais à cause d'une technique psychologique d'auto-persuation : "La méthode Coué".

Psychologue et pharmacien à Nancy, il avait constaté auprès des clients de son officine que s'il accompagnait la délivrance de médicaments de paroles encourageantes : "Vous allez voir, ceci vous fera beaucoup de bien et ce n'est qu'un début !" ceux-ci se portaient beaucoup mieux. (Source : Wikipédia)

Pour Coué, considérer comme facile une chose à réaliser en facilite effectivement la réalisation, ainsi la montée sur Molac peut devenir facile, il suffit de s'en persuader grâce à l'autosuggestion.

La force mentale d'un sportif ne peut bien sûr se résumer à la seule autosuggestion, elle est le produit de multiples facteurs, certains héréditaires, d'autres forgés au plus profond de chacun par l'histoire personnelle et les épreuves de la vie. Mais la méthode Coué, couramment pratiquée par les "coachs", bien qu'un peu sommaire, contribue à l'amélioration de cette force mentale nécessaire à la réalisation de performances.
Nous penserons à Emile Coué et à sa méthode en passant Molac.

JY.LP

(1) - Fred GRAPPE - "Cyclisme et optimisation de la performance" - p:9 - 2ème Edition - 604 pages - Deboeck éditeur


"La Gazette" des cyclos de Saint Avé : un espace partagé de l'actualité du club.

E.S.S.A. cyclos - 2006-2011 © - Tous droits réservés - réalisation : JSD (Arvor Formation)